Étude MLAPOCHI : étude multicentrique évaluant l’efficacité et la tolérance du malonate ML-10 (18F) pour prévoir la réponse des sites cancéreux à la chimiothérapie néoadjuvante pratiquée en première l...

Mise à jour : Le mois dernier
Référence : RECF2541

Étude MLAPOCHI : étude multicentrique évaluant l’efficacité et la tolérance du malonate ML-10 (18F) pour prévoir la réponse des sites cancéreux à la chimiothérapie néoadjuvante pratiquée en première ligne de traitement, chez des patients ayant un cancer des voies respiratoires.

Femme et Homme | 18 ans et plus

Extrait

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité et la tolérance du malonate ML-10 (18F) pour prévoir la réponse des sites cancéreux à la chimiothérapie néoadjuvante pratiquée en première ligne de traitement, chez des patients ayant un cancer des voies respiratoires. Un examen radiologique par TEP/TDM au fluorodésoxyglucose (18F) ou FDG, sera réalisé quatre mois avant le début du traitement. Les patients seront ensuite répartis en 2 groupes : Les patients du premier groupe (patients ayant un cancer du poumon non à petites cellules (CBPNPC)) recevront une chimiothérapie à base de cisplatine associée à de la gemcitabine, à du paclitaxel ou à de la navelbine. Les patients du deuxième groupe (patients ayant un cancer épidermoïde ORL) recevront une chimiothérapie à base de cisplatine associée à du docétaxal et du 5FU de pendant 4 jours. Dans les deux groupes, la cure de chimiothérapie à base de platine sera répétée toutes les trois semaines, jusqu’à rechute. Par ailleurs, chaque patient bénéficiera de deux examens TEP/TDM au ML-10 avec un examen préthérapeutique, un à sept jours avant le début de la chimiothérapie néoadjuvante, et un examen durant la chimiothérapie, après quelques jours du traitement. Les patients seront revus à la fin du traitement pour une évaluation radiologique comprenant une TDM ou une IRM et une panendoscopie. La tomographie par émission de positons TEP consiste en l'injection par voie intra-veineuse d'une substance marquée (le malonate 10 marqué au fluor 18 : ML-10 (18F)) qui s'accumulera au sein des tissus afin de détecter la mort cellulaire (apoptose). L'examen est couplé à un scanner classique.


Extrait Scientifique

Il s’agit d’une étude non randomisée et multicentrique. Un examen radiologique par TEP/TDM au fluorodésoxyglucose (18F) ou FDG, est réalisé 4 mois avant le début de traitement afin de définir les lésions cibles métaboliquement actives. Les patients sont ensuite répartis en 2 groupes : - Groupe A (patients ayant un cancer du poumon non à petites cellules (CBPNPC)) : les patients reçoivent une chimiothérapie à base de cisplatine associée à de la gemcitabine, à du paclitaxel ou à de la navelbine. - Groupe B (patients ayant un cancer épidermoïde ORL) : les patients reçoivent une chimiothérapie à base de cisplatine associée à du docétaxal à J1 et à du 5FU de J1 à J4. Dans les deux groupes, la cure de chimiothérapie à base de platine est répétée toutes les 3 semaines, jusqu’à progression. Par ailleurs, chaque patient bénéficie de deux examens TEP/TDM au ML-10 avec un examen préthérapeutique, 1 à 7 jours avant le début de la chimiothérapie néoadjuvante, et un examen durant la chimiothérapie, après quelques jours du traitement. Les patients sont revus à la fin du traitement pour une évaluation radiologique comprenant une TDM ou une IRM et une panendoscopie.;


Objectif principal

Démontrer la valeur de la TEP/TDM ML-10 (18F) pour prédire la réponse finale après une cure de chimiothérapie avec comme étalon de vérité l’imagerie anatomique et les données cliniques.;


Objectif secondaire

Démontrer la valeur de la TEP/TDM ML-10 (18F) au bout d’un cycle de chimiothérapie pour prédire la réponse finale avec comme étalon de vérité l’histologie après chirurgie. Déterminer le délai optimal entre le début de la chimiothérapie néoadjuvante et la TEP/TDM ML-10 et optimiser les critères d’interprétation pour caractériser les changements d’intensité de fixation du ML-10 (18F) dans les lésions cibles en réponse à la chimiothérapie. Déterminer la valeur pronostique de la fixation du ML-10 par les lésions cibles avant traitement : est-ce qu’un cancer avec un contingent apoptotique décelable avant traitement répond mieux (ou moins bien) à la chimiothérapie ? Evaluer la tolérance du ML-10 (18F) quand il est administré à des patients traités par chimiothérapie.


Critère d'inclusion

  • Age ≥ 18 ans.
  • Diagnostic récent de cancer du poumon non à petites cellules CBPNPC (Groupe A).
  • CBPNPC de stade IIB, IIIA ou IIIB, sans métastases à distance connues et non traité prouvé histologiquement ou cytologiquement (Groupe A).
  • Tumeur primitive mesurable avec au moins un diamètre > 2 cm ou tumeur primitive envahissant un ou plusieurs ganglions lymphatiques qui ne peuvent pas en être distingués lors de la TDM avec produit de contraste réalisée 4 semaines au plus avant le début prévu de la chimiothérapie (Groupe A).
  • TDM diagnostique du thorax et du haut abdomen et TEP/TDM au FDG du corps entier réalisées et disponibles sur support (Groupe A).
  • Diagnostic récent de cancer ORL (Groupe B).
  • Maladie de stade III-IV sans métastases à distance connues et non traitée, prouvée histologiquement ou cytologiquement (Groupe B).
  • Tumeur primitive mesurable avec au moins un diamètre > 2 cm et/ou un ou plusieurs ganglions lymphatiques de diamètre ≥ 2 cm sur la TDM diagnostique ou l’IRM en cas de cancer oropharyngé réalisée 4 semaines au plus avant le début prévu de la chimiothérapie (Groupe B).
  • TDM ou IRM cervicale sans puis avec injection de produit de contraste, TEP/TDM au FDG du corps entier et panendoscopie réalisées et disponibles sur support (Groupe B).
  • Patient capable de rester sans bouger durant le temps de l’examen TEP/TDM.
  • Indice de performance ≤ 2.
  • Fonction rénale : créatinine sérique ≤ 1,2 x LNS
  • Fonction hépatique : bilirubine totale ≤ 1,5 x LNS, transaminases
  • Espérance de vie ≥ 6 mois.
  • Pour les femmes en âge de procréer : un test de grossesse négatif est requis avant d’initier l’étude.
  • Patient capable de suivre les instructions nécessaires à l’étude.
  • Consentement éclairé signé.

Critère de non inclusion

  • Tumeur à petites cellules prédominantes (Groupe A).
  • Bronchioloalvéolaire pur (Groupe A).
  • Chimiothérapie prévue sans agent à base de platine (Groupe A).
  • Pleurite ou péricardite maligne (Groupe A).
  • Autre tumeur que tumeur épidermoïde (Groupe B).
  • Chimiothérapie prévue sans agent à base de platine (Groupe B).
  • Traitement prévu par cétuximab (Groupe B).
  • Traitement expérimental avec un médicament ou un dispositif ou un agent biologique, moins de 30 jours avant le premier examen au ML-10 (18F).
  • Patients dont l’état physique ne permet pas de participer à l’étude, selon l’avis de l’investigateur responsable du centre.
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement.